Au mois de janvier, j'ai eu la chance de suivre un stage de 4 soirées pour apprendre à coudre un soutien gorge avec Marie Poisson. Le fait d'être accompagnée m'a fait gagner un temps fou et évité de nombreux tâtonnements. Le plus difficile dans la couture de la lingerie est de rassembler les fournitures, je l'avais déjà lu sur de nombreux blogs et cela me rebutait. Il faut aussi trouver le bon patron...Pour le stage Marie voulait qu'on couse un truc bien compliqué avec des armatures et des baleines...Avec le Fenway Bra chez Orange Lingerie qu'elle nous avait suggéré j'ai déjà échappé aux baleines. Nous avons commencé par une toile, jusque là tout allait bien, mais le tissu de la version définitive étant un peu plus raide, je trouve mon SG fini un peu petit et les armatures me gênent.Il me servira uniquement à faire la belle mais ne sera pas porté au quotidien. Je n'ai pas non plus pensé en posant mes biais dos à vérifier que la hauteur finie correspondrait à mon fermoir, ce qui cause deux plis disgracieux à cet endroit.Grâce à cette première cousette, je pense avoir acquis certains points techniques et me sent prête à affronter un SG sans armatures: le watson bra chez cloth habit ou le bijou chez etoffe malicieuse entre les deux mon coeur balance pour mon prochain achat de patron. Pour la culotte coordonée en chaîne et trame j'ai testé la culotte Bel air de Rebecca Meurin, facile à coudre et trèès (trop?) confortable.

sg1

sg2

sg3

sg4

Vous savez pourquoi maintenant je ne vais pas avoir trop de mal à tenir mon challenge de pas plus de 4 coupons de tissu dans l'année, je me venge sur la mercerie lingerie, et il faut très peu de tissu pour coudre un SG, je vais pouvoir écouler de nombreuses chutes. Deux autres ensembles en Liberty sont en cours...