Qui n'a pas encore cousu le FAMEUX patron de gilet parfait Canelle de Christelle Beneytout?

Jusqu'à très peu de temps c'était moi, mais grâce aux copines du gang Amélie, Murielle, Cathy, Johanne, Véro et Claire-Marie j'ai rattrapé le coup. Une cousette bonheur: deux heures devant soi et un gilet doudou à porter en toutes circonstances. Je crois qu'il n'y a rien à dire sur la perfection de ce patron. Je ne mâche pas mes mots, ce n'est pas souvent que je ne trouve rien à redire, vous commencez à connaître mon caractère tatillon...Ici la seule "difficulté" pour moi résidait dans le fait que je m'initie à la couture de la maille tricot et ne suis pas encore parfaitement satisfaite de mes roulottés à la surjeteuse. Je crois que c'est la seule solution pour les finitions? J'ai déjà bien foiré un pull pour ma fille aînée en tentant des ourlets avec biais rapporté pour plus de soutien (il est directement passé dans le rembourrage de boudin de porte de ses frères. Porté deux fois seulement c'était une honte...Jamais montré nulle part...) Dans mon trip déstockage massif en 2018 j'ai un superbe coupon de lainage Sandro que je n'ose pas couper tant que je ne suis pas parfaitement au point sur cette matière. Je vais peut être faire encore un test sur une maille que j'aime moins. Merci les filles de me pousser toujours plus loin dans mes retranchements! Je crois qu'il faut aussi que je me couse une marinière pour être raccord la prochaine fois :-) Merci Claire-Marie pour ce superbe montage!

canelle

canelle

canelle2

canellle3

canelle4

Tenue entièrement home made: ma chemise Elisabeth RDC et une robe trois trous, patron japonais...

Avec l'utilisation de la moitié de ce coupon acheté il y a plus d'un an sur le marché, je participe au déstockage de Mathilde!